Le service de vigilance et de protection contre les ingérences numériques étrangères (Viginum)

Viginum, le service de vigilance et de protection contre les ingérences numériques étrangères a été créé par le décret n°2021-922 du 13 juillet 2021.

Conçu en étroite concertation avec les administrations concernées et les principaux acteurs garants de la protection des libertés, Viginum est rattaché au Premier ministre et placé auprès du secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN).

Viginum répond au défi majeur de la menace d’ingérences numériques étrangères qui s’immiscent aujourd’hui dans le débat public.

Ses missions
Viginum est un service technique doté de missions en propre pour protéger le débat démocratique des ingérences numériques étrangères :

  • Veiller, détecter et analyser les dynamiques de propagation de contenus hostiles à la France, via les plateformes numériques, orchestrées par des acteurs étrangers, étatiques ou non étatiques, de nature à nuire aux intérêts fondamentaux de la Nation
  • Animer et coordonner les travaux interministériels en matière de protection contre ces opérations
  • Contribuer aux travaux européens et internationaux et assurer la liaison opérationnelle et technique avec ses homologues étrangers

Sa direction
Gabriel Ferriol est nommé chef du service Viginum le 30 septembre 2021.